Hydrodrill

Pieux Forés - Diamètre Moyen et Grand

On distingue, selon les modalités d’exécution:
- les pieux forés en boue de bentonite ou à polymères;
- les pieux forés à sec;
- les pieux forés tubés à revêtement temporaire ou permanent.

En fonction du diamètre de la perforation on distingue:
- les pieux à diamètre moyen: da 400 à 1.000 mm;
- les pieux à grand diamètre : da 800 à 2.000 mm.

Les équipements utilisés sont les suivants:
- équipement rotatif qui se compose d’une unité de soutien (grue sur chenilles ou grue à tour montée sur camion) et de la plaque tournante. Le forage est effectué en rotation avec le mât télescopique, qui peut être du type «à friction» pour les terrains souples ou argiles, ou bien « à blocage » pour les terrains compacts mi-durs.
Les tiges télescopiques actuellement en commerce permettent d’atteindre de grandes profondeurs, voire 60,00 -80,00 m) grâce aux aciers utilisés qui consentent la torsion nécessaire pour prévenir l’éclatement des éléments, en particulier dans le forage de terrains compacts. Les outils utilisés sont généralement des seaux, des hélices, des carottiers.
Dans les cas particuliers, comme par exemple en présence de rochers ou de couches de roches, on utilisera des outils à percussion comme le burin ou la benne preneuse ou les mêmes outils avec les pointes au carbure.
Dans certains types de terrains tels que le gravier, les terrains sableux ou de limon, pour éviter le cavage des parois du trou il est nécessaire d’utiliser des revêtements provisoires en tubes d’acier, qui peuvent être introduits en utilisant la sonde même ou bien des vibrateurs hydrauliques entraînés par des grues ou encore on utilise les boues lourdes (de bentonite) ou les polymères biodégradables (ces derniers sont nécessaires s’il ya des contraintes spéciales sur la pollution des nappes aquifères ou sur l’élimination des débris).
L’utilisation de la boue de bentonite nécessite d’un filtrage convenable en présence de sols très sableux en utilisant un "dessableur" spécial.
- équipement à benne preneuse qui consiste en une grue à chenilles à mât en treillis qui manutentionne une benne preneuse de fonçage. L’équipement se complète avec un tube de revêtement provisoire ou définitif, entraîné par un tuyau-tour ou par le vibreur de la grue d’excavation ou par une grue auxiliaire.

Matériaux et éléments de construction

- renforcement métallique: il s’agit de cages pré-assemblées en acier Fe B 44 K, dont les armatures transversales sont des torons à l’extérieur des fers longitudinaux en forme de spirale continue ou en anneau. Les cages d’armature sont équipées d’entretoises pour assurer le centrage correcte de l’armature et d’un enrobage. La jonction entre les barres d’armature de deux éléments de cages adjacents est par superposition avec ligature.
- béton : généralement le béton a un rapport eau/ciment A/C≤0,5 avec R'ck min de 25 MPa.

Modalités d’exécution


- forage: on pose tout d’abord un revêtement temporaire de 3-5 m. (avant-puits). Dans le cas d’excavation avec boue de bentonite, le niveau de la boue doit être conservé à proximité de la surface de travail et à une altitude supérieure à au-moins 1 m de la nappe phréatique.
- mise en œuvre de l’armature métallique: avec les caractéristiques dont ci-dessus, avec précaution pour éviter l’appui des cages sur le fond de l’excavation.
- mise en œuvre du béton: de la manière décrite ci-dessus par le biais du tube de convoyage approprié (tuyère pour bétonnage) du bas vers le haut. Le tube est muni d’une trémie de charge à l’extrémité supérieure. Des précautions doivent être prises pour arrêter son pied à 25,50 cm du fond de l’excavation.
- contrôles en cours de construction: ce sont le suivi et le contrôle de la préparation, le contrôle des procédures d’excavation, le contrôle de la boue de forage, le contrôle des armatures, le contrôle du béton frais, le contrôle de la coulée de béton.
- vérifications finales: ce sont le contrôles de la résistance de charge (essais de charge), les contrôles non-destructifs de l’intégrité du pieu (essais d’admittance mécanique), les contrôles non-destructifs de l’intégrité des pieux (essais soniques).

Haut de page