Hydrodrill

Parois Moulées

Suivant le domaine d’utilisation de l’ingénierie, on distingue:
- les parois moulées comme ouvrages d’étayage ou de fondation;
-
les parois moulées ont la fonction hydraulique imperméables (diaphragmes plastiques) ou drainants (tranchées de drainage).

Les diaphragmes structuraux, à leur tour, selon le mode d’exécution, se distinguent en:

- parois moulées en béton armé coulés sur place;
-
parois moulées de boue à auto-durcissement.

Les diaphragmes imperméables, à leur tour, se distinguent en:
- parois moulées
en boue à auto-durcissement éventuellement à membranes imperméables;
-
parois moulées en béton plastique.

Suivant le mode d’excavation, on distingue:
- l’excavation de la boue au repos;
- l’excavation de la boue en mouvement;
- l’excavation à sec sans utilisation de boues.

Epaisseurs courantes diaphragmes en b.a.: 
50-60-80-100-120 cm.

Les équipements utilisés sont les suivants:
-
forage avec boue au repos (benne preneuse): l’excavation avec la benne est utilisé dans les terrains dégagés où le broyage des éléments lithoïdes n'est pas nécessaire. La benne peut être suspendue à un câble (godet racleur) ou intégrée à une tige de manœuvre rigide (benne manœuvrée par kelly ou kelly télescopique pour atteindre des profondeurs plus importantes).
-
forage avec boue en mouvement - à circulation inverse (fraise hydraulique): utilisée pour les terrains rocheux ou les terrains mous à une profondeur considérable. Sur un châssis en métal avec la même section du panneau à creuser, sont montées deux roues haveuses équipées de dents spéciales qui tournent dans des directions opposées, avec la fonction d’enlever et de briser le terrain. Une pompe, située dans le cœur de fraisage, envoie les débris, en suspension dans la boue, vers une station de traitement et de séparation.

Matériaux et éléments de construction

a. armure métallique: elle se compose de cages pré-assemblées en acier Fe B 44k, dont les armures transversales sont des étriers externes aux tiges longitudinales placées dans des formes appropriées de courant et reliées par des entretoises en diagonale. La jonction entre les barres d’armature de deux éléments de cages voisins est faite par superposition avec liage.
b. béton: généralement le béton présente un rapport eau/ciment A/C ≤0,5 avec R'ck min de 25 MPa.

Modalités d'exécution de la membrane c.a. in situ

a. formation de bordures guide: dimensions 50-80 cm avec une hauteur de 40-60 cm afin de fournir un alignement permanent matérialisé sur le terrain.
b. excavation: réalisée en présence de boue de bentonite avec éventuel dessablage de terrains particulièrement sablonneux ou limoneux.
c. nettoyage de l’excavation et dessablage.
d. pose de l’armure métallique: avec les caractéristiques décrites ci-dessus, avec précaution pour éviter l’appuy des cages sur le fond de l’excavation.
e. pose du béton: de la manière décrite ci-dessus à travers le tuyau de convoyage approprié (tuyère) du bas vers le haut. Le tube est monté sur le dessus d’une trémie. Des précautions doivent être prises afin d’arrêter son pied à 25-50 cm du fond de l’excavation.
f. démolition: de la tête de parois moulées.
g. contrôles en cours de construction: sont le suivi et le contrôle de la préparation, le contrôle des procédures d’excavation et d’excavation verticale, le contrôle de la boue de forage, le contrôle des armures, le contrôle du béton frais, le contrôle de la coulée de béton.
h. contrôles finaux: ce sont les contrôles de la résistance de charge (essais de charge), les contrôles non-destructifs de l’intégrité du parois moulées(essais d’admittance mécanique), les contrôles non-destructifs de l'intégrité des parois moulées (essais soniques).

Haut de page